La guidance telle que je l’entends est une photographie des énergies à l’œuvre dans ta vie à ce moment M : elle te montre les énergies qui sont en train de s’éloigner de toi (celles de ton passé proche, pour faire simple), celles qui sont actuellement autour de toi, celles qui agissent de façon ouverte ou cachée etc. Elle te suggère, enfin, des changements à appliquer au présent, et te montre ce qui peut se passer SI tu suis le conseil.

Alors. Je ne suis pas du tout fan du cliché de la voyante qui t’assure, en retournant la carte de l’avenir de ses doigt effilés aux ongles écarlates, que « vous allez rencontrer un bel homme brun qui va devenir votre amant ».

  1. D’une part, ce cliché sert de levier à tous les sceptiques. (« Alors, tu l’as rencontré ton homme brun ? Non ? Ben alors, tu vois bien que c’est de la c******e tout ça ! »)
  2. D’autre part, il te claquemure dans une sorte de déterminisme auquel je me refuse de croire. C’est comme çaaaaaaaaaaa lalalala. Tu vas le rencontrer, le gars, et ce sera ton amant ; que ça te plaise ou non.

Niet. Tu disposes de cette chose précieuse qu’on nomme « le libre-arbitre ».

 

 

Tu vas peut-être bien le rencontrer, l’hombre. Après, ce qui se passe entre vous deux est ton choix, et le sien. Il me semble important de le rappeler.

Cela dit, si tu attends l’amour depuis un moment déjà et qu’on t’annonce un truc comme ça, tu risques de l’espérer tellement fort, ton Giuseppe (auto-private joke 😉) que tu vas bloquer son arrivée. (C’est le revers de la Loi d’attraction : focaliser sur « je veux [ceci ou cela] » crée l’état de « vouloir » dans ta vie, vs. celui « d’obtenir ». J’ai fait un post là-dessus sur Instagram.)

Bref, revenons à nos 🐑. La guidance te permet donc de prendre du recul sur ta situation afin de la regarder dans son ensemble, par le grand bout de la lorgnette. D’élargir tes angles, en quelque sorte.

Tu l’auras compris, le principe de mes guidances n’est pas de te dire que ceci ou cela va arriver dans x mois (même si je peux, à priori, le faire). Mon « truc », c’est davantage de t’orienter vers les changements qu’on te suggère (« là-haut ») de faire en toi et qui permettront l’arrivée dans ta vie de ce que tu espères. Car je crois que nous sommes créateurs de notre Réalité et qu’il « suffit » parfois d’un changement de point de vue pour provoquer des « miracles ».

Comment obtenir une guidance claire ?

En posant les bonnes questions ! 🙂

Partant du principe que tu es co-créateur/trice de ta réalité, et en aucun cas une faible victime des événements, une bonne question est une question qui t’implique.

Tout ce qui relève de

  • quand est-ce que je vais… ?
  • est-ce que je dois… ?
  • quel est mon avenir ?
  • est-ce que [bidule] est l’homme / la femme de ma vie ?
  • et plus généralement tout ce qui attend une réponse fermée en oui – non

revient à abandonner ton pouvoir de décision et d’action aux mains de quelqu’un d’autre. Même si c’est celles du Destin. Tu t’infantilises et renonces ce faisant à ton pouvoir de créateur. Celui que tu as hérité de la Source qui te fait à son Image, tu te souviens ? 😉

 

En revanche, les question du type

  • que / comment puis-je faire pour…
  • qu’est-ce que je ne vois pas dans [telle situation] ?
  • quel est le cadeau de [telle situation] ?
  • qu’ai-je à apprendre de [telle situation] ?
  • etc

Sont de bonnes questions. 😊 Elles te replacent en acteur-trice. En décisionnaire. Elles te mettent dans une vibe positive, active, évolutive. Elles envoient à l’Univers le message : « OK, je vais prendre le meilleur de cette situation et m’en servir pour grandir en sagesse, en amour de moi-même et de Foi en Toi. »

Et là, c’est constructif. 😉

En tout cas c’est comme ça que je travaille. 😽

>>> Pour réserver une guidance avec moi, c’est par là ! <<<


CRÉDITS PHOTOS