À propos

Bienvenue à toi.

Je fais le choix de te tutoyer, même si on ne se connaît pas encore ; j’espère que tu n’y vois pas d’inconvénient. Pour moi, le vouvoiement crée une distance entre les gens et il y a déjà suffisamment de choses qui séparent les individus aujourd’hui sur Terre ; évitons d’en rajouter une couche. À mes yeux tu es fondamentalement un Frère ou une Soeur humain(e) — alors, je te tutoie. Quoi. Voilà.

 

L’histoire d’Akashaïa

Ce site a vu le jour en 2019, quand j’ai eu l’occasion inattendue de participer à un salon des arts divinatoires en tant que numérologue. J’étais encore traductrice-relectrice à l’époque, je faisais cela « à côté ». Il a fallu que je me crée très vite une vitrine, une existence officielle.

Le nom m’est venu assez vite. « Akashaïa ». C’est un surnom qu’un de mes proches m’a donné comme ça, sans prévenir, un soir il y a bientôt 10 ans. Il l’a oublié sitôt après l’avoir prononcé. Moi pas. Dans Akashaïa, j’entends Akasha et Gaïa — le Tao et la Terre, l’Ether et la Matière, le spirituel et le concret, la Création et le Créé… C’est un joli nom, fort, qui me parle et me plaît.

Pour le reste, j’ai beaucoup tâtonné. Le site a changé 5 ou 6 fois de look, de style, de contenus. Il était le reflet de mon flou artistique intérieur tandis que je continuais à me chercher — une des problématiques majeures de mon existence. (« Qui suis-je, à quoi sers-je [Gainsbourg] et où se trouve celui ou celle qui me le dira enfin ?! ») #laréponseatoujoursétéentoipetitscarabée

Finalement, c’est simple : c’est la réponse aux questions que je me suis posées, aux problèmes que j’ai pu avoir et sur lesquels j’ai travaillé… tout ce que j’ai fait, lu, appris, changé, mis en place pour avancer moi-même, je le mets aujourd’hui à ton service. Parce que je sais maintenant que nous ne sommes pas cassés, fragiles ou « nuls ». Parce que je sais que nos habitudes ne nous définissent pas, que nous pouvons en changer, quoi que l’on pense. Et qu’avec un peu d’aide, on peut littéralement révolutionner sa vie.

  • J’étais une rongeuse de côtes de boeuf ; je suis végétarienne.
  • J’étais une bombe de colère à retardement, du genre explosions volcaniques qui dévastent tout sur leur passage ; maintenant quand je me fâche c’est contrôlé et mesuré. (Je te dis pas la victoire !! 🥳)
  • J’avais un discours intérieur assassin (trop méchant pour être répété ici) ; aujourd’hui je me parle avec beaucoup plus de bienveillance et je me considère davantage comme mon amie.

Ce n’est pas terminé, bien sûr ; l’est-ce jamais ?… Mais grâce à ces changements, ma qualité de vie est bien meilleure. Le quotidien, simplement vivre, est plus doux. Je saute joyeusement dans les flaques d’eau en attendant mes enfants devant l’école, et je me contref**s de l’opinion qu’on peut avoir de moi. Je ne fais rien de mal. Qui a dit que « ça ne se faisait pas » ?

Moi qui étais tellement dans le regard de l’autre… et qui, par certains aspects, y suis encore…

Donc, bref : le changement est possible et si tu y aspires, je souhaite t’y aider.

 

Ce que je fais…

  • Je suis formée au reiki Usui (2e degré), au reiki cristal et à d’autres modalités de soin.
  • Je pratique la numérologie.
  • Je peux même t’y former. (à venir)
  • Je propose des guidances intuitives.
  • Et d’autres choses dont je reviendrai te parler.

En clin d’œil à l’univers fantasy et aux jeux de rôles que j’adore, mes prix sont affichés en « pièces d’or ». 😁 (Mais pas pour le vrai règlement, rassure-toi !! 😁)

 

Mais au fait, qui suis-je ?

Ben là c'est ma photo

Portrait robot-chinois de moi-même en 11 points…

(info bonus : j’aime bien les images en miroir 😉)

 

 

  1. J’adore ce qui est tout petit et extrêmement détaillé. Genre les mini-fourchettes de 2 mm de long qu’on trouve à la foire de Paris. 😍 Je pars régulièrement en trip devant les dessins du plateau du Cluedo.
  2. J’aime inventer de nouveaux mots.
  3. Je suis Gémeau ascendant Verseau sur un chemin de vie numérologique en 9.
  4. Je ne sais pas faire de vélo.
  5. J’aime les abeilles. J’ai le plus grand respect pour elles, leur travail et l’exemple de société qu’elles nous montrent.
  6. Quand le ciel est (vraiment) (trop) gris, je ne peux pas m’empêcher de faire des crêpes.
  7. Ado, je passais des nuits entières à jouer à mon RPG préféré de la vie qui s’appelait Exile III (sous Mac).
  8. J’aime les paillettes et les pompons.
  9. Je suis fan de Joss Whedon et de Buffy contre les vampires.
  10. Je suis une comédienne. J’aime jouer des rôles. J’ai fait du théâtre.
  11. J’adore les jeux de mots pourris, les calembours nuls… mais pas les blagues Carambar. Faut quand-même pas pousser.

 

Cela te parle ? Je m’en réjouis ! 👏 👏

Si tu es arrivé(e) ici « par hasard » [je t’ai dit déjà que je ne croyais pas au hasard ?…] et que tu as aimé ce que tu as lu, ne laisse pas ce fabuleux site disparaître dans les méandres de ton historique de navigation :  restons en contact ! 😋

Pour cela tu peux :

  1. enregistrer ce site dans tes favoris,
  2. t’inscrire ici pour recevoir la Lette d’Akashaïa : des nouvelles du site (et de moi-même) 2 à 3 fois par mois (max, promis),
  3. me suivre et venir papoter avec* sur les réseaux sociaux : Facebook et/ou Instagram.

* Oui, j’aime bien les belgicismes. J’aime bien les Belges.

Allez, j’arrête là.

Merci d’avoir tout lu. 😋

À bientôt !

Sandra 💖


CRÉDITS

  • La très belle image de couverture du site est l’œuvre de Elena Mozhvilo sur Unsplash. Merci à elle.